Vous êtes ici

Les partenaires

Le Plan Eco-Energie Bretagne 2015-2020 : une démarche partenariale entre l’État, l’ADEME, et le Conseil régional de Bretagne
En application du Contrat de Plan Etat-Région (CPER) pour la période 2015-2020, la Région, l’ADEME et l’Etat s’inscrivent dans une démarche partenariale pour amplifier les actions de lutte contre le changement climatique, l’essor de l'économie circulaire et du développement durable, en cohérence avec la loi du 17 août 2015 de transition énergétique pour une croissance verte (TECV).

Ce Contrat de Plan Etat-Région prévoit la mise en œuvre d’un programme d’actions partenarial qui inclut notamment :

  • la réalisation d’économies d’énergie et le développement des énergies et matières premières renouvelables ;
  • la lutte contre le changement climatique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre ;
  • le développement de l'économie circulaire dans une optique de réduction, de récupération et de valorisation des déchets.

Pour accompagner le déploiement et l’efficacité du programme d’actions prévu par le CPER, les trois partenaires régionaux – l’Etat, l’ADEME et le Conseil régional de Bretagne – ont mis en place une stratégie de communication conjointe, sous l’appellation « Plan Éco-Énergie Bretagne ».

Cette stratégie commune permet d’optimiser les moyens engagés par les partenaires et de délivrer des messages clairs, avec une intensité accrue. Sous le slogan et le sigle « Rassemblons nos énergies ! Plan Éco-Énergie Bretagne », les trois institutions unissent leurs efforts pour valoriser les nombreuses actions engagées en commun.

 

Le Pacte électrique breton
Conscients des enjeux spécifiques propres au contexte électrique breton, l’Etat, l’ADEME et le Conseil Régional de Bretagne – aux côtés de RTE (Réseau de Transport d’Electricité) et de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) – ont signé le Pacte électrique breton en décembre 2010.

Ce dernier repose sur trois axes clés indissociables et complémentaires :

  • la maîtrise de la demande en électricité ;
  • le développement de la production d’énergies renouvelables ;
  • la sécurisation de l’approvisionnement électrique.

L’opération « Trak O’Watts » prend place dans le cadre de ce premier pilier du Pacte électrique breton : la maîtrise de la demande en électricité.