Vous êtes ici

Le multimédia

Le saviez vous ?

Le poste multimédia représente 30 % des consommations d’électricité spécifique, il est le poste le plus consommateur, et est surtout celui qui augmente le plus rapidement depuis quelques années.

 

Ce poste regroupe les consommations des équipements audio, vidéo, hifi, TV…ainsi que toutes les veilles qui peuvent être consommées par ces appareils (ces veilles représentent 3,6% de la consommation totale en électricité spécifique et 21,2% de la consommation des équipements multimédia) et les consommations des équipements informatiques

Eviter le mode veille

Téléviseurs, lecteurs DVD, chaine hifi, ordinateurs…tous ces appareils, quand ils ne fonctionnent pas, peuvent continuer à consommer de l’énergie :

  • Soit parce qu’ils sont en mode  « veille » : ils ont été éteints avec la télécommande au lieu de l’interrupteur « marche/arrêt », une petite lumière ou une horloge continue à fonctionner.
  • Soit parce qu’ils sont éteints mais encore raccordés à la prise : un courant résiduel continue à circuler.

Il faut donc les éteindre « complètement », c'est-à-dire actionner le bouton d’allumage « marche/arrêt » sur l’appareil lui-même.

Les appareils en veille sont très nombreux et consomment 24h/24h, 365 jours par an. Vous pouvez économisez jusqu’à 500 kWh par an (soit environ 55 €/an) en éteignant complètement vos appareils.

Un ordinateur (unité centrale et écran) éteint consomme en moyenne 5 W par heure à cause des transformateurs intégrés qui utilisent de l’électricité tant qu’ils sont branchés. Les téléviseurs quand à eux peuvent consommer davantage durant le mode veille sur une année, que pendant le temps de fonctionnement.

S’il est difficile d’agir pour réduire la consommation de certains appareils en veille (systèmes d’alarme, radio-réveil …), pour tous les autres il est possible de les éteindre complètement (bouton marche/arrêt, multiprise à interrupteur). 

De plus couper complètement l’alimentation permettra de mettre vos appareils totalement hors tension, ce qui allongera leur durée de vie. 

Utiliser des multiprises à interrupteur

Quand plusieurs appareils sont branchés autour d’une même unité centrale, comme c’est le cas pour l’informatique, le home cinéma ou la hi-fi, il est judicieux de brancher tous les équipements sur une multiprise à interrupteur. Ainsi, vous pouvez couper d’un seul geste l’alimentation de tous les appareils et ils ne resteront pas en position de « veille ».

Il existe aujourd'hui toute sorte de multiprises à interrupteur pour faciliter l'extinction de vos équipements électriques : à interrupteur déporté, à télécommande ...

Il est même possible de prévoir des interrupteurs radios dédiés à certaines prises électriques : un simple interrupteur permet alors de couper tous les appareils multimédia en sortant de la pièce.

Réglages de l’ordinateur

Selon les réglages paramétrés sur votre ordinateur, il consommera plus ou moins. Il est possible d’adapter au mieux la consommation de son ordinateur en fonction de l’usage que l’on en a. Pour cela, il s’agit de programmer l’arrêt d’un écran ou la veille d’un ordinateur.

Pour l’écran, il est possible de programmer son extinction au bout d’un temps d’inactivité que l’on définit. Attention, il ne faut pas confondre écran en "mode veille" et "écran de veille". Car si les écrans de veille, ou économiseurs d’écrans, avaient encore un intérêt il y a quelques années pour les écrans cathodiques, ce n’est plus le cas aujourd’hui avec les écrans plats LCD ou LED, bien au contraire : un écran de veille animé consomme 2,7 fois plus d'énergie qu'un écran noir ! Une précaution toutefois, si vous êtes face à un écran noir, ayez le réflexe de bouger la souris avant d’appuyer sur le bouton d'extinction de l’ordinateur pour ne pas l’éteindre accidentellement.

Pour l’ordinateur, il existe deux types de veille : 

La veille met l’ordinateur et ses périphériques en pause mais ne coupe pas l’alimentation. Seuls l’écran, les disques durs et le processeur sont arrêtés. L’ordinateur repart très vite dés que vous appuyez sur une touche ou bougez la souris.

La veille prolongée éteint totalement l’ordinateur en coupant l’alimentation mais, contrairement à un arrêt classique, elle sauvegarde l’environnement de travail. Le redémarrage est plus rapide que pour un démarrage normal et les programmes et documents sur lesquels vous travailliez sont de nouveau ouverts.

Si vous quittez votre poste de travail pour quelques minutes, éteignez l’écran, il supporte très bien les extinctions et allumages répétés. Pour faire des économies, inutile de le laisser allumé si non ne s’en sert pas pendant plus d’un quart d’heure. Et éteignez votre ordinateur dès que vous ne l’utilisez plus. Vous ne consommerez pas plus d’énergie en l’éteignant puis en le rallumant qu’en le laissant allumé. Les pointes d’énergie atteintes par les mises sous tension sont infimes en comparaison de l’énergie consommée par un appareil en marche. Vous le l’abimerez pas plus vite non plus si vous l’allumez et l’éteignez souvent. Si vous vous absentez régulièrement et pour de courts instants, laissez-le allumé et programmez correctement les veilles. S’il s’agit de s’absenter pour la pause déjeuner ou faire ses courses, bien sûr, éteignez votre ordinateur. Tout est question de mesure !

Réglages de la TV

Les consommations des écrans plats peuvent être très importante (400 kWh pour un écran plasma, 186 kWh pour un écran LCD). Optimiser les réglages de son écran plat permet de réaliser des économies pouvant être très importantes, de quelques dizaines de kWh, pouvant aller jusqu’à une centaine de kWh.

Les écrans plats plasma, LCD ou LED ont pour la plupart des modes économie d’énergie qui ne sont pas activés à l’achat. Pour la plupart des écrans, les paramètres « éco » sont accessibles via les réglages avancés du menu - gestion de l’énergie. Par exemple sur certains téléviseurs, par défaut la fonction économie d’énergie est « off ». Dans cette configuration, même en appuyant sur le bouton « on/off » du téléviseur, il n’est pas complètement éteint et consomme autant qu’en veille.

En activant la fonction « éco », une fois le bouton « on/off » activé, le téléviseur est ainsi complètement éteint et ne consomme plus.

(A savoir : en activant cette fonction, l’allumage du téléviseur est légèrement plus lent).

Parmi les paramètres éco vous trouverez également la mise en veille programmable et automatique, et la minuterie marche/arrêt. En jouant avec les différents modes ou fonction de l’éclairage vous gagnerez encore des kWh. Les nouveaux écrans plats ont pour la plupart des systèmes «ambiant sensor ou intelligent sensor » qui permettent un ajustement automatique et progressif de la lumière et de la couleur de l’écran en fonction de la lumière ambiante. La consommation s’ajuste ainsi également.

Nous vous conseillons donc d’aller dans le menu de votre téléviseur afin d’activer le mode ou les paramètres « éco » et de tester les différents réglages possibles de l’éclairage (vous pouvez utiliser un wattmètre pour tester les consommations des différents réglages).

Eteindre et débrancher les périphériques

Concernant les périphériques tels qu’imprimante ou scanner, allumez-les uniquement quand vous les utilisez.

Désactiver le Wifi et le bluetooth

Dans la mesure du possible, désactivez le Blue Tooth ou le WiFi si vous ne les utilisez pas, ils consomment également de l’énergie. 

Sur les nouveaux modèles de box internet, il est maintenant plus facile de couper le wifi. Certaines box ont un bouton d'allumage et d'extinction pour le wifi. Il est même parfois possible de régler une mise en veille de sa box. Les box récentes ont moins de problèmes à l'allumage que les anciennes, qui pouvaient mettre un peu de temps à récupérer les différentes connexions internet et téléphone. 

Débrancher les chargeurs

Les chargeurs continuent de consommer de l’énergie quand ils restent branchés, même si l’appareil n’est pas connecté à eux. Débranchez les chargeurs dès que les appareils sont rechargés.

Réduire les consommations dès l'achat

Consultez le site www.guidetopten.fr qui vous aidera à trouver les appareils les plus économes du marché.

Audiovisuel : entre 1995 et 2008, la consommation moyenne d’un téléviseur a été multipliée par 2,2 passant de 140 à 307 kWh/an. La consommation d’un téléviseur augmente avec sa taille : en multipliant par 2 la taille de l’écran, on multiplie par 4 sa consommation. Les téléviseurs à écran LCD consomment 1,6 fois plus, ceux à écrans plasma 3,5 fois plus que les téléviseurs à tube cathodique, ce qui est essentiellement dû à l’augmentation de leur taille. N'achetez donc pas d'écran surdimensionné, très gourmand en énergie !

Informatique : Choisissez toujours votre ordinateur en fonction de l’usage que vous en aurez. Si l’ordinateur est surdimensionné par rapport à vos besoins, il surconsommera. Pour l’ordinateur, l’écran ou les périphériques, choisissez les produits qui ont le label Energy Star, cela signifie qu’ils consomment moins que la moyenne des équipements de même gamme. Sur le site du programme Energy Star, vous trouverez la base de données des équipements portant ce label et pourrez ainsi sélectionner les plus économes en énergie : www.eu-energystar.org/fr/fr_database.htm. Un ordinateur portable consommera 50 à 80 % d’énergie en moins que les postes fixes. Pour le choix de l’imprimante, préférez une imprimante à jet d’encre qui consomme moins d’énergie qu’une imprimante laser. L’imprimante laser, plus chère, est plus économe en encre mais plus adaptée aux grandes quantités d’impressions, au bureau par exemple.