Vous êtes ici

Le froid

Le saviez vous ?

Le poste froid (réfrigérateur, congélateur) représente 20 % des consommations d’électricité spécifique, il est le troisième poste le plus consommateur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne pas placer ses appareils de froid près d'une source de chaleur

La consommation du réfrigérateur est directement liée à la température ambiante : s’il fait 23°C au lieu de 18°C dans la pièce, la consommation sera supérieure de 38 %. Il est donc important de placer ses appareils de froid loin d’une source de chaleur (fenêtre, four ou chauffage).

Il ne doit pas faire trop froid non plus : sinon l’appareil va surchauffer à l’intérieur. En effet, vous connaissez sans doute la classe énergétique d’un appareil de froid (de A à G) mais il existe aussi une autre référence, la classe climatique (SN (tempérée élargie) de +10°C à + 32°C ; N (tempérée) : de +16°C à + 32°C ; ST (subtropicale) : de +18°C à + 38°C et T (tropicale) : de +18°C à + 43°C). Nos appareils correspondent souvent aux classes SN ou N alors attention à ne pas les placer en dessous de la température indiquée (soit en dessous de 10°C, voir 16°C !). Dans une cave, un appareil de classe N posera problème en dessous de 16°C…

Laisser un espace entre l'appareil et le mur pour une bonne ventilation

Le réfrigérateur ne fabrique pas du froid mais il évacue la chaleur par le condenseur situé à l’arrière.

Attention donc de bien ventiler l’arrière des appareils (il en est de même pour le congélateur) en laissant un espace entre l’appareil et le mur pour une bonne évacuation de la chaleur (au moins 5 cm).

Prévoyez également un espace d’au moins 5 cm au dessus de l’appareil. 

Si le réfrigérateur est encastré, s'assurer que l'air circule à l'arrière, du bas vers le haut. 

Dépoussiérer régulièrement la grille arrière

La poussière et la saleté accumulées sur la grille arrière peuvent être à l’origine de 30% de l’électricité consommé par l’appareil.  Il est donc important de dépoussiérer régulièrement la grille arrière (au moins deux fois par an).

Tester les joints

Votre frigo et votre congélateur consommeront plus si les joints sont abimés ou vétustes. Ils adhèrent mal et laissent alors passer le froid, la consommation de l’appareil augmente alors de 10% en moyenne. Les joints doivent être propres et bien ajustés. Afin de vérifier l’étanchéité de vos appareils coincez une feuille de papier dans la porte et essayez de la retirer. Si elle ne résiste pas, il faut changer les joints. Un givrage rapide peut également être un signe d’une mauvaise étanchéité.

Ne pas ouvrir trop souvent et/ou longtemps les portes

Plus vous ouvrez souvent et longtemps les portes de votre frigo ou de votre congélateur, plus ils perdront en température et consommeront.

Laisser refroidir les aliments avant de les ranger au frais

Mettre directement des aliments encore chaud ou tiède dans le réfrigérateur ou le congélateur augmente de façon importante leur consommation. Ils devront consommer beaucoup plus d’énergie pour refroidir ou congeler des aliments chauds plutôt que des aliments froids.

Profiter du froid dégagé par les produits surgelés en les faisant décongeler dans le réfrigérateur

A l’inverse mettre les aliments à décongeler dans le réfrigérateur, garde la fraicheur de celui-ci et lui fait économiser de l’énergie. De plus, décongeler ses aliments dans le réfrigérateur évite de devoir utiliser le micro-onde.

occuper correctement les espaces dans les appareils

Surcharger le réfrigérateur augmente sa consommation d’énergie et diminue la durée de conservation des aliments. En effet, l’air froid qui sert à refroidir doit pouvoir circuler entre les aliments, si le frigo est trop chargé, cet air circule moins bien et donc refroidit moins bien. Par contre, il est préférable de toujours garder un congélateur bien rempli, quitte à combler les vides avec de la frigolite (isolant) ou des bouteilles d’eau en plastiques pleines au ¾. Une fois congelées, elles aideront le congélateur à abaisser la température après une ouverture de porte.

Dégivrer régulièrement

Le givre provient de la vapeur d’eau. Limiter sa formation est important car à partir d’un centimètre de givre dans les appareils de froid, ils consomment 30% d’électricité supplémentaire. Pour cela il est nécessaire de :

  • Couvrir les aliments avant de les mettre au réfrigérateur, cela permet de réduire la consommation d’énergie (il y a moins d’évaporation).
  • Dégivrer régulièrement : dès que la couche de givre dépasse 2 à 3 mm (les appareils en froid ventilé n’ont pas besoin de dégivrage et répartissent mieux le froid mais ils consomment jusqu’à 30% en plus).
Vérifier la température et l'adapter si besoin

Les températures idéales pour le bon fonctionnement de vos appareils et pour la conservation de vos aliments sont :

Entre + 2,7 et +4°C pour un réfrigérateur, et -18°C pour un congélateur.

Si vous disposez d’une cave ou d’un cellier, la plupart des aliments de votre réfrigérateur peuvent peut-être y être stockés. Ceci vous permettra éventuellement d’utiliser un réfrigérateur de plus petite taille.

Réduire les consommations dès l'achat

Aidez vous de l’étiquette énergie pour votre choix.

Optez pour des appareils de classe A+ ou A++ : un réfrigérateur/congélateur de classe A++ consomme 45 % d’énergie en moins qu'un appareil de classe A. Pour un appareil de taille moyenne, cela représente une économie de 25 €/an ou de 375 € sur la durée de vie de l'appareil.

Choisissez un réfrigérateur portant l’écolabel européen qui garantit entre autre que l’appareil est moins gourmand en énergie, fait moins de bruit, n’utilise pas de substances destructrices de la couche d’ozone et minimise l’utilisation de substances à effet de serre.

Privilégiez les appareils dits classiques aux réfrigérateurs / congélateurs de type américain qui consomment 3 fois plus d’électricité.